retour à la page d'accueil

quand l’économie devient collaborative

Echanger sa maison le temps des vacances, partager sa voiture avec des inconnus, concevoir soi-même la lampe de son salon dans un FabLab, proposer un design de packaging à sa marque favorite, inventer une solution pour aider une entreprise à innover, rédiger un article dans wikipedia ou une critique d’hôtel dans un site de tourisme, passer entre voisins une commande de légumes bio… les pratiques collaboratives entre individus ou entre individus et entreprises se multiplient autour de nous.

Outillées par Internet et par le Web qui permettent à des inconnus distants d’entrer en relation, de partager, et de coopérer, elles ouvrent des perspectives inédites d’évolution de nos modes de consommation, de production et de création.

Elles constituent une invitation pour les entreprises à revisiter leurs modes d’organisation, leur innovation, leur relation à des clients devenus acteurs et leurs modèles de partage de la valeur. Orange, en tant qu’acteur majeur de cette économie informationnelle, s’intéresse à ces transformations émergentes, qui constituent à la fois des défis et des opportunités.

Le rapport "Synthetic overview of the collaborative economy”, coproduit par Orange Labs et la P2PFoundation dresse une cartographie fouillée des acteurs de cette économie coopérative : pour la première fois, quasiment toutes les composantes de cette économie collaborative en émergence et leur interactions sont présentées dans un seul panorama.

la Fondation P2P : recherche, documentation et promotion des pratiques en Peer to Peer.

La foundation P2P est une organisation à but non lucratif, un bien commun de la connaissance et une communauté de chercheurs et promoteurs qui observent l’émergence de dynamiques en P2P dans tous les secteurs de la société et de l’activité humaine.  La production entre paires, les modes de gouvernances et les modèles de propriété caractérisés par l’accès ouvert, des processus participatifs et des formats de propriété susceptibles de garantir l’accès universel sont passés au crible. L’objectif de la Fondation P2P est la construction d’une communauté globale de chercheurs, susceptibles d’analyser des phénomènes comme l’innovation ouverte, la co-création, le co-design, le crowdsourcing ou encore le crowdfunding, et d’en vérifier la robustesse et la permanence en termes de modèles d’affaires. Un intérêt particulier est porté aux intersections possibles entre ces nouveaux dispositifs sociaux et techniques horizontaux et les acteurs verticaux préexistants, comme les entreprises traditionnelles et les acteurs publics.

mise à jour le : 02 octobre 2012

en ce moment...

sur le même thème...